Qu’est ce que le tiers payant ?

Le dispositif « tiers-payant » a été mis en place au profit des patients disposant d’une assurance santé. Cela leur permet de ne pas payer de leur poche les divers frais au moment des soins. Grâce à leur carte de mutuelle ou leur carte vitale, le paiement s’effectue automatiquement. Pour l’heure, le tiers payant concerne une catégorie spécifique de personnes.

Définition et fonctionnement du tiers-payant

En principe, quand vous êtes malade et que vous consultez un praticien ou un spécialiste, vous réglez votre consultation vous-même. Si la prestation est couverte par votre assurance maladie, vous n’êtes remboursé que quelques jours plus tard. Par le biais de votre carte vitale, il est désormais possible, lors de la consultation même, de bénéficier d’une prise en charge à travers la transmission d’une feuille de soins. Le remboursement se fait en deux étapes : vous recevez d’abord le montant pris en charge par l’Assurance Maladie, puis les frais avancés sont complétés par votre mutuelle, conformément aux conditions stipulées dans le contrat que vous avez souscrit.

Le dispositif « tiers payant » permet aux patients de ne pas payer tous leurs frais de santé eux-mêmes lors des soins. Les praticiens consultés bénéficient d’un remboursement direct de la part de l’Assurance Maladie et de la complémentaire santé. La seule somme exigible est donc le ticket modérateur lorsqu’il n’y a pas exonération.

Tiers payant : deux modes de prise en charge

Lorsqu’on parle de tiers payant, il existe deux cas de figure : total ou partiel. Dans ce dernier cas, le ticket modérateur est payé par le patient. Autrement dit, il y a une part de frais que l’Assurance maladie ne prend pas en charge. Il se peut que le médecin ou spécialiste, l’établissement de soins ou la pharmacie appliquent le tiers payant sur de frais couverts par une mutuelle complémentaire.

Dans ce contexte, le montant du ticket modérateur est moindre, mais reste applicable, car les assurés doivent toujours payer une part forfaitaire de un euro ainsi que d’éventuelles franchises. S’il s’agit de tiers payant total, vous ne réglerez plus aucuns frais. Celui-ci s’associe au tiers payant obligatoire et est exonéré de ticket modérateur.

Assurance santé: tiers payant obligatoire ou facultatif

Il existe des situations où le tiers payant revient de droit. Il s’applique donc obligatoirement aux professionnels de santé. Il bénéficie à des personnes qui disposent d’une assurance maladie universelle complémentaire, d’une aide médicale d’État et d’une aide au paiement d’un complémentaire santé.

Le tiers payant obligatoire concerne aussi les patients sujets à un accident de travail ou qui a une maladie professionnelle, ainsi qu’aux personnes bénéficiant d’un dépistage organisé (exemple : cancer colorectal, cancer du sein ou de la prostate). Il est aussi applicable aux mineurs (moins de 15 ans) qui veulent avoir recours à la contraception.

La plupart du temps, le tiers payant est plutôt facultatif. On peut l’appliquer dans les laboratoires d’analyses médicales, les cabinets dentaires ou encore les centres de radiologie.

Existe-t-il des mutuelles santé spéciales pour les seniors ?
Personnelle ou familiale : conseils pour choisir votre mutuelle santé